Saviez-vous que le statut d’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) avait été créé en 2009 ? C’est plutôt récent n’est-ce pas ? Et pourtant, on ne cesse de compter le nombre de création en constante progression (donc un pic avec la présence de la Covid).

En effet, une micro-entreprise vous confère la possibilité de bénéficier de nombreux avantages ou d’obtenir un complément de revenu. Nous retrouvons ce statut selon différents secteurs d’activités.

D’ailleurs, dans le domaine du BTP ou des activités juridiques, le revenu moyen est particulièrement. Ceci est dû à l’apparition de nouveaux métiers très porteurs en tant qu’auto-entrepreneur.

On note aussi une croissance fulgurante dans les activités liées à l’informatique, l’immobilier et la finance.

Ainsi, nous vous proposons de découvrir dans cet article, les métiers en devenir lorsque vous vous lancez en tant qu’auto-entrepreneur.

Le conseiller commercial immobilier

Le conseiller commercial immobilier est un spécialiste dans son domaine. Il exerce pour le compte d’une agence et se charge de :

  • La prospection afin de proposer de nouveaux biens à vendre ;
  • La prise de rendez-vous avec les acheteurs potentiels et effectue les visites ;
  • La négociation et d’accompagner les clients jusqu’à la signature de la transaction immobilière.

C’est un métier qui requière de très bonnes capacités relationnelles ainsi qu’un fort dynamisme.

Le conseiller commercial immobilier perçoit en règle générale une commission entre 3 et 8% sur la vente du bien.

N.B : Nous insistons sur le fait de ne pas confondre un conseiller commercial immobilier et un agent immobilier car le statut du second est beaucoup plus règlementé. Il ne peut être auto-entrepreneur mais tout de même travailler à son compte.

Le consultant financier

Les métiers du consulting sont hautement rémunérés et l’on voit plusieurs spécialisations pratiquées.

Le consultant financier a généralement un bac+5 et est spécialisé en comptabilité, fiscalité ou management d’entreprises.

Son rôle est d’effectuer des audits et conseiller les entreprises sur l’optimisation de leur rentabilité.

Cette fonction demande plusieurs années d’expériences. Le consultant financier possède le profil d’un fin stratège et d’un esprit analytique.

Son tarif journalier est compris entre 300 et 1000 euros par jour.

Le/la web-designer

Le secteur de l’informatique et du digital est en pleine croissance et pour cause le nombre de travailleurs indépendants dans ce domaine ne cesse de croître.

Mais que fait un/une web-designer au juste ?

  • Il/elle conçoit des sites web ;
  • Effectue des interventions ponctuelles ;
  • Peut définir la stratégie digitale et améliore l’expérience utilisateur des clients.

Il/elle dispose d’autres compétences telles que la création visuelle, la programmation informatique.

Aucun diplôme n’est requis pour exercer ce métier et sa rémunération avoisine les 50 euros/heure.

Le maçon

Nous évoquions le secteur du BTP dans l’introduction de cet article car le métier de maçon est une profession qui peut générer d’importants revenus.

Le maçon intervient dans la construction et la réhabilitation des bâtiments. Il veille à la stabilité des fondations, construit les murs, les cloisons et monte les dalles.

Sa rémunération se situe entre 40 et 60 euros de l’heure.

About the Author: Denise

Nous sommes là pour vous

Vous envisagez un entretien ou compter entamer une reconversion professionnelle ?

Me faire coacher