Ce n’est pas forcément évident lorsque l’on doit présenter ses excuses à une personne. Non pas que cela soit à la limite de l’insoutenable, mais il faut avouer son tort en toute honnêteté et reconnaître qu’à l’issue de la situation vous n’avez pas brillé pour votre capacité à mettre en avant vos qualités.

Qu’en est-il alors, lorsque l’on doit formuler ses excuses à un professeur ?

Symbol d’autorité au sein d’une structure d’éducation et de sens civique, le professeur est confronté quotidiennement à plusieurs facteurs contextuels, qui peuvent donner lieu à des confrontations houleuses avec certains élèves.

De ce fait, nous vous proposons de lire dans cet article, un exemple de lettre d’excuse à l’attention d’un professeur.

Exemple de lettre d’excuse pour un professeur

Télécharger au format Word

Comment formuler une lettre d’excuse pour un professeur ?

La rédaction d’une lettre d’excuse pour un professeur doit être en mesure de convaincre de la véracité de vos propos et de votre bonne intention à ne pas recommencer l’acte pour lequel vous demandez à être pardonné.

Voyons plus en détails les critères à respecter :

  • Signalez dès le titre de votre lettre, qu’il s’agit d’une lettre d’excuse. Un titre annonce un contexte et il permet à votre interlocuteur d’être conditionné psychologiquement à lire votre contenu. Cela évite également l’effet de surprise, d’entrée de jeu, vous êtes clair.
  • Indiquez la raison de vos excuses, cela permettra au professeur de contextualiser les évènements. Vous pouvez aussi spécifier les raisons qui vous ont poussées à agir.
  • Faites votre mea culpa et reconnaissez que vos propos ou vos actes ont pu le blesser. L’objectif est aussi de dire que votre faute n’était pas intentionnelle.
  • Si vous êtes généralement en bons termes avec ce professeur, vous pouvez mentionner des aspects positifs sur sa personne, lui expliquer que vous l’appréciez et que la situation vous pèse d’autant plus.
  • A ce stade, nous abordons la partie la plus complexe car vous devez présenter vos excuses. Ce n’est pas un exercice facile car il s’agit en premier lieu de taire son égo et d’avouer pleinement sa faute. Egalement, n’essayez de vous inventer des excuses, soyez clair et concis. Montrez votre bonne foi.
  • Proposez différentes solutions susceptibles d’apaiser le conflit et de partir sur de meilleures bases.
  • Formulez votre souhait de rester en bons termes et d’accepter pleinement vos excuses.
About the Author: Denise

Nous sommes là pour vous

Vous envisagez un entretien ou compter entamer une reconversion professionnelle ?

Me faire coacher