reconnaitre-mauvais-manager

Un mauvais manager peut avoir un impact négatif à la fois sur votre productivité au travail mais aussi sur votre santé mentale. Il est donc important de pouvoir reconnaître un mauvais manager afin de réagir face à la situation.

Dans cet article, nous allons résumer en 6 traits, les caractéristiques principales d’un mauvais manager.

1. Manque d’humilité

Un manager qui manque d’humilité est un manager arrogant, parfois narcissique ou égocentrique. Il ne laisse que très peu de paroles aux employés et leur champ d’action est limité. Il souhaite diriger car il pense réunir tous les savoirs ; il pense donc ne pas avoir besoin de critiques extérieures.

2. Manque de précision et de clarté

Un manager qui manque de précision et de clarté donne à ses employés des instructions peu détaillées. Ses explications, quand elles sont là, sont superficielles. De fait, les employés ne peuvent qu’essayer d’interpréter la consigne donnée et de remplir les trous manquants grâce à leur intuition.

3. Est absent

bureau-manager-vide

Un manager qui est peu présent sur le lieu de travail est peu impliqué dans la vie de l’entreprise. De fait, il est assez éloigné de la réalité du terrain et peu accessible pour les employés. Sa vision de l’entreprise est faussée car il n’en connait que ce qui est écrit sur les rapports. De plus, un manager absent n’est pas un repère pour ses employés, il ne représente pas une figure de référence. Cette attitude peut briser la cohésion d’équipe car personne n’est présent pour la superviser.

4. Mélange amis et collègues (privé et professionnel)

Avoir une relation trop amicale avec son manageur peut être problématique car si quelque chose tourne mal au travail, la relation extérieure, amicale, en sera également impactée. 

De plus, une relation trop amicale entre les employés et le manageur peut entrainer un manque de professionnalisme car le cadre de travail risque d’être trop laxiste.

5. Délègue les tâches les moins intéressantes

Certains managers font le choix de réaliser les tâches les plus intéressantes et de ne reléguer que les tâches qu’ils ne souhaitent eux-mêmes pas réaliser. Cela est problématique car cela peut réduire l’estime de la personne qui doit systématiquement réaliser les tâches les plus ennuyeuses qui souvent demandent peu de réflexions et cela peut nuire à son moral car pour se sentir bien au travail il est important de relever des défis. De plus, un manager qui ne relaie que les tâches ennuyeuses marquent une distinction nette entre lui, et les autres employés, les considérant inférieur. De même, si le manager ne relègue ses tâches qu’à une seule personne, alors cette personne se retrouve pénalisée, voire stigmatisée, face à l’ensemble des employés.

6. Manque de respect

manager-enerve-employe

Si un manager manque de respect à ses employés, alors c’est définitivement un mauvais manager. Sa position ne l’autorise en aucun cas à rabaisser, insulter ou stigmatiser un employé. Ce comportement est à dénoncé impérativement auprès du syndicat ou de la direction des ressources humaines.

Conclusion

Ces 6 traits regroupent certaines caractéristiques des mauvais managers, bien qu’il en existe d’autres. Dans tous les cas, si vous êtes victime de l’influence d’un mauvais manager n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vos collègues, au syndicat de votre entreprise ou à la direction des ressources humaines afin que des discussions puissent être engagées et des décisions puissent être prises.

Article signé : Denise

Avatar
Rédactrice spécialisée dans le monde de l'entreprise et l'école dans le but de vous aider à atteindre vos objectifs professionnels.

Nous sommes là pour vous

Vous envisagez un entretien ou compter entamer une reconversion professionnelle ?

Me faire coacher